Ouvrir la recherche
Actualité

Vœux de Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris,aux agents de la Ville de Paris du 9e arrondissement

Mise à jour le 08/01/2021
Vœux de Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris,aux agents de la Ville de Paris du 9e arrondissement. Vendredi 8 janvier 2021
"Je remercie très sincèrement notre Directeur Général des Services, Sébastien Leparlier pour les bons vœux qu’il vient d’adresser à notre équipe municipale en votre nom à tous et je veux saluer l’ensemble des agents de la Ville de Paris qui travaillent dans notre arrondissement et qui ne sont pas physiquement avec nous ce matin, pour les raisons que nous savons tous, mais qui nous regardent peut être actuellement via une retransmission vidéo que nous avons mise en place à cette occasion.
Alors, voilà nous y sommes : 2021 !
Nous l’attendions de pied ferme et avec beaucoup d’impatience cette année 2021 et nous portons en elle tous nos espoirs. Permettez-moi Monsieur le Directeur Général, à mon tour, de présenter à l’ensemble des agents de la Mairie du 9e et de la Ville, bien sûr à vous-même, tous mes vœux les plus sincères de bonheur et de santé pour cette nouvelle année, une année 2021, qui, nous l’espérons tous, sera plus heureuse, plus chaleureuse, plus revigorante que celle que nous venons de traverser.
Et puis je veux avoir confiance en cette nouvelle année et en notre pays. Avec la campagne de vaccination qui commence, nous avons l’espoir de mettre fin, une bonne fois pour toute, à cette crise inédite et historique, pour qu’enfin, nous nous retrouvions. Pour qu’enfin, nous puissions tout simplement nous saluer, nous serrer la main, nous embrasser, entourer de notre affection nos ainés et les personnes fragiles qui souffrent plus que d’autres de l’isolement.
Et puis accueillir de nouveau les Parisiennes et les Parisiens ici, dans notre maison commune, pour des manifestations, des réunions publiques, des concerts, … ici où bat le cœur de la démocratie … Il n’était pas envisageable de faire cette année de cérémonies de vœux « classiques » à la mairie, mais je souhaite proposer dès que cela sera possible, différents moments culturels aux habitants pour rassembler, pour fédérer la population autour des Arts et la culture qui restent le supplément d’âme de notre territoire.
Ce matin, j’ai tenu à maintenir ce moment « juste entre nous », vous qui travaillez au quotidien dans les locaux de la mairie du 9e, pour vous adresser personnellement, entourée de la majorité municipale, nos meilleurs vœux de nouvelle année, vous qui êtes en première ligne et qui le serez encore cette année, dans une mairie qui, je tiens à le dire, n’a jamais fermé ses portes au public en 2020.
Cette année 2021 commence sous les meilleurs auspices, avec l’arrivée de notre nouveau Directeur Général des Services : Sébastien Leparlier qui a tout de suite – et je m’en réjouis - trouvé ses marques grâce à l’appui de ses deux adjoints, Martine Bolle et de Ludovic Ducellier, et le très bon accueil que vous lui avez, toutes et tous, réservé et je vous en remercie. Nous sommes heureux de vous accueillir ici et de vous compter parmi nous et je ne doute pas que la collaboration que nous avons désormais entamée tous les deux, et avec mon cabinet dirigé par Charlotte Deliry, sera toujours fondée sur la confiance et la loyauté.
Je pense aussi que le service financier d’Aurore Escalier est également satisfait de pouvoir accueillir un nouveau DGS spécialiste des finances publiques, j’y tenais particulièrement : c’est une vraie chance pour notre mairie de pouvoir compter sur votre expertise et votre regard neuf, cher Sébastien, et bien qu’il ne soit pas évident de succéder à Michael Dumont, je sais que vous saurez apporter votre touche personnelle et nous en sommes ravis.
Bientôt nous accueillerons aussi une nouvelle responsable des affaires générales, puisque Martine Desille doit partir prochainement à la retraite, sa remplaçante, puisque nous savons que ce sera une femme, devra tout de suite se plonger dans le grand bain des élections puisqu’auront lieu – normalement ! – les régionales en juin qui à nouveau vous mobiliseront tous, moins d’un an après les élections municipales. En temps ordinaire, c’est une période de travail intense pour les agents de la mairie. En temps de crise, disons que c’est plus sport, la tâche est rendue plus difficile, mais je sais pouvoir compter sur l’investissement de toutes tous pour être au rendez-vous de ce moment fort de notre démocratie et en particulier sur toute l’équipe des affaires générales.
Mais avant cela, le 1er mars, nous ouvrirons notre premier service titres municipal et accueillerons trois nouveaux agents au sein de notre mairie et j’en suis ravie : nous pourrons ainsi proposer aux habitants, mais aux nombreux salariés et acteurs de notre arrondissement, un nouveau service public de proximité. En attendant, pour continuer à participer à l’effort national de lutte contre l’épidémie, nous poursuivrons avec la communauté des professionnels de santé du 9e dans ces locaux un centre de dépistage – et bientôt un centre de vaccination. Nous en avons l’habitude ici, depuis plus années, il faut toujours savoir s’adapter, faire preuve d’agilité et se réinventer tous les jours ! C’est ce que nous démontrons une fois encore dans la gestion de cette nouvelle phase de la crise.
Autre projet propre à la mairie du 9e cette année, c’est l’achèvement de la rénovation du jardin – ouvert à tous les habitants - avec cette fois-ci le ravalement de la salle Rossini et nous aurons ainsi bouclé la boucle.
Je souhaite que chacun d’entre vous puisse en effet avoir les meilleures conditions de travail, et sachez que quel que soit votre service : à la loge, à l’accueil, au rif, à l’état civil, au service financier, à la dgs, aux affaires générales, à la maintenance, à la logistique, à la reprographie, aux ressources humaines, à la caisse des écoles, au centre d’action sociale, à mon secrétariat, à celui des élus ou à mon cabinet, chacun peut pousser la porte de mon bureau : avec les élus nous sommes là pour les habitants du 9e bien sûr, à vos côtés, mais nous sommes là aussi pour vous. Nous sommes, vous et nous, une seule et même équipe au service de la population et chacun constitue le maillon d’une même chaine.
Tout doucement en 2021 nous tâcherons de renouer avec les manifestations, les réunions publiques, en proposant à nouveau des moments conviviaux aux habitants à la mairie, et je crois que l’équipe des agents de logistique générale autour de Joël Guillaume sera assez contente de retrouver un peu plus de vie dans nos murs. En attendant je tiens à les remercier sincèrement. Vous avez assuré fin décembre, avec Bruno Salmon, la livraison à domicile de centaines de boites de chocolats pour nos seniors qui ne pouvaient pas se déplacer en mairie en cette période si particulière. Votre gentillesse et votre dévouement ont été, je le sais, très appréciée par nos ainés.
Depuis près de dix mois, nous vivons avec la menace de la COVID 19 et nous avons dû nous plier aux contraintes du confinement.
Aujourd’hui, à l’aube de cette année 2021, nous sommes toutes et tous préoccupés par ce désir de retrouver nos vies d’avant.
Plus que jamais, cette nouvelle année devra concilier l’exigence sanitaire, toujours, incontournable, nos libertés et la solidarité indispensable.
La solidarité, nous l’exprimons à travers la mise en place ici dans nos locaux, dès le mois d’avril, du centre de dépistage gratuit – et demain du centre de vaccination, ce sont aussi les masques gratuits que nous avons distribués aux habitants, aux commerçants, aux pharmaciens, aux aides à domiciles, aux gardiens d’immeubles et en octobre, à tous les élèves des écoles élémentaires.
La solidarité, ce sont les centaines et centaines d’appels que nous avons passés à nos seniors pour vérifier qu’ils ne manquent de rien. Et j’espère vraiment que nous leur proposerons dans les meilleurs délais à nouveau à la mairie, dans le strict respect des règles sanitaires, des conférences, des films, des ateliers, …
La solidarité, ce sont les conventions depuis septembre dernier que nous accompagnons en lien avec la Préfecture de Région avec les hôtels du quartier pour les convertir, temporairement, en centres d’hébergement pour ceux qui n’ont rien : 255 places ont ainsi été ouvertes en fin d’année 2020, 400 d’ici la fin du mois de janvier.
La solidarité aussi avec nos commerces et nous les soutenons dans la digitalisation et avec nos campagnes « achetons local » auprès des habitants.
La solidarité avec nos cafetiers, restaurateurs et hôteliers, avec nos professionnels du monde de la culture, toutes celles et ceux qui font le visage de notre arrondissement : ils ont été obligés de tirer le rideau, le cœur lourd. Les perspectives sont toujours fragiles. Des aides sans précédents ont été octroyées, et continuent à l’être, avec les fonds de solidarité, le chômage partiel, toujours en vigueur, le PGE qui permet de sauver des emplois et de maintenir le pouvoir d’achat des français, mais la survie de ces secteurs d’activité essentiels à nos vies, demeure un combat de tous les instants. Ce sera aussi l’enjeu de 2021,
Parler de solidarité, en ce début d’année, quasiment deux ans jour pour jour après ce terrible drame qui a frappé la rue de Trévise et ému tous les habitants du 9e, et bien sûr au-delà, c’est avoir une pensée toute particulière pour les victimes avec qui je reste en lien quasi quotidien : ils le savent, je resterai aussi longtemps que nécessaire à leurs côtés dans leur long chemin vers la reconstruction et pour que toute la vérité soit faite.
***
Ce virus est un drame collectif mais il ne doit pas nous rendre inerte, bien au contraire. Nous devons nous montrer résilients, pour continuer à bâtir, avec vous, un destin commun. Cette reconstruction, elle passe avant tout par la place que nous accordons aux enfants et aux familles.
Le 9e demeure un arrondissement attractif. La semaine dernière, l’INSEE confirmait cette tendance, avec une population – et je m’en réjouis- en augmentation constante, et nous faisons figure d’exception à Paris, où la population dans les autres arrondissements tend à baisser inexorablement. Nous devons poursuivre la dynamique enclenchée depuis 2014. Et nous continuerons à placer en 2021 les familles et le bien-être des enfants au cœur de notre action.
Cette année, nous poursuivrons notre combat pour une meilleure qualité d’air intérieur de nos équipements. C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur d’autant plus avec la crise Covid. Nous avons doté entre 2019 et 2020, les 150 classes des 20 écoles du 9e en capteurs d’air et en purificateurs d’air intérieur, nous équiperons les 10 crèches de l’arrondissement dans les semaines à venir et plus tard les équipements sportifs.
L’air est un enjeu, mais aussi l’alimentation, et nous accordons une attention toute particulière à la qualité de l’assiette servie chaque jour à 3200 enfants du 9e: nous proposons désormais deux menus végétariens par semaine, toujours plus d’alimentation bio, durable et locale, le pain des boulangers du 9e, sans oublier la collecte des bio déchets puisque nos enfants sont depuis 2015 les premiers ambassadeurs dans la lutte contre les déchets.
Donner plus d’espace aux familles le week-end, trouver un lieu de détente, au calme, à proximité de son domicile, c’est un engagement que nous voulons tenir. Nous ouvrirons plusieurs cours des écoles et des crèches aux familles le samedi, et nous commencerons dès le 23 janvier avec l’école 22 rue de Rochechouart. Cela viendra utilement compléter le local « les poussins du neuf » que nous avons créé à la mairie pour les nounous la semaine et les familles le week-end.
Les cours d’écoles seront l’objet de toutes les attentions en 2021 - n’est-ce pas Bertrand ? - avec la création cet été des deux premières cours vertes ou oasis, pour les écoles de la rue Blanche mais aussi pour le collège Gauguin, et la pose de plus en plus systématique de stores et de voiles d’ombrage partout où cela est possible et nécessaire pour nous adapter aux changements climatiques. Nous fermerons également à la circulation automobile, cinq premières rues aux écoles. Et pour tous les élèves de CM2 nous leur proposerons en mars de passer leur permis vélo, une initiative mise en place en 2017.
Je n’oublie pas non plus ce magnifique projet de la mandature qu’est la rénovation complète de la cité scolaire Decour. Nous y travaillons depuis 2016, les financements sont désormais consolidés, la concertation a débuté en 2020 avec la communauté scolaire et les premiers plans d’architecte sont attendus pour cet été.
Le confinement nous a fait plus que jamais prendre conscience de notre attachement et de notre souhait de retrouver et de conserver un espace public davantage partagé, apaisé, moins sonore et plus végétalisé.
C’est dans cet état d’esprit qu’en 2021, dans la continuité des projets que nous avons réalisés lors de la première mandature, nous lancerons les travaux de réaménagement de plusieurs lieux emblématiques du 9e : la rue de Clichy, pour élargir ses trottoirs, planter des arbres, créer une piste cyclable.
Un peu plus au nord est, nous réinventerons la mythique place Pigalle, qui en plus d’être la porte d’entrée du 9e, fait partie intégrante de l’histoire de notre ville et qui sera doté d’un visage plus végétal, soucieux de valoriser son caractère patrimonial et sa réputation à l’international.
Du côté du square Montholon, en plus de refaire tout le sol et le bosquet central, nous végétaliserons la rue Rochambeau désormais piétonne et aménagerons une via ferrata pour les plus jeunes, rue Pierre Sémard.
En 2021, vous découvrirez aussi le nouveau visage de la rue du Delta que nous avons repensée avec les habitants lors d’une concertation en 2020, comme nous le faisons pour chaque nouvel aménagement.
Avenue Trudaine, autre lieu phare de promenade de notre arrondissement, nous prolongerons le square d’Anvers jusqu’à la rue Bochart de Saron, en fermant la circulation et en plantant davantage cette portion de l’avenue, au droit du Lycée.
De nombreux autres beaux projets fédérateurs dans lesquels nous pouvons tous nous projeter nous attendent cette année. Cela est, je trouve, très motivant et donne du sens à notre engagement.
Une ville se définit par son histoire. Peintres, musiciens, poètes, écrivains, artistes venus du monde entier ont façonné le 9e arrondissement et continuent à lui donner son identité.
En 2021, il sera essentiel pour moi de promouvoir les artistes et nos salles de spectacle tant affaiblies par le confinement en les aidant à mieux communiquer auprès des habitants du 9e.
Parce que nous avons plus que jamais besoin de nous évader, de nous dépasser, de nous transcender, nous espérons pouvoir rouvrir pour tous prochainement nos équipements sportifs et en premier lieu nos deux piscines qui en plus, en 2020, ont été rénovées.
Pour les plus jeunes, nous avons bien avancé ces dernières semaines sur l’engagement que j’ai pris, d’ouvrir un lieu dédié à la danse, en lieu et place de l’ancienne imprimerie, cour Cadet, qui serait aussi géré par le conservatoire municipal du 9e. Nous avons également lancé les discussions avec les agents, pour ouvrir une bibliothèque du 9e le dimanche.
Ce lien qui nous unit, est aussi patrimonial, et en 2021 se poursuivront les travaux de rénovation du campanile de l’église de la Sainte Trinité, et commencera aussi celle de l’église Sainte-Cécile.
Pendant le confinement plus que jamais, les mairies ont été aux avant-postes pour maintenir le lien, le contact avec les habitants qui tout naturellement se tournent vers leurs élus de proximité. En retour, nous leur devons présence, réponse et considération.
La qualité du service public c’est une exigence qui ne doit pas être abandonnée et je sais que tous ici nous l’avons en partage.
La Parlement français en a décidé en automne dernier, une police municipale parisienne, que j’appelle de mes vœux depuis plusieurs années, verra enfin le jour en 2021. Cette police municipale, que je souhaite armée pour protéger ses agents et protéger les autres, aura notamment en charge la mission, indispensable, de lutte contre les incivilités du quotidien et contre le bruit, qui est un véritable enjeu de santé publique. Elle devra plus généralement être la garante du respect de l’espace public pour permettre à la police nationale de se recentrer sur ses prérogatives fortes que sont la lutte contre la délinquance et la criminalité.
Un service municipal de qualité, cela passe bien évidemment aussi par une meilleure propreté et un meilleur entretien de nos rues. Des promesses ont été faites par la Maire de Paris sur ce sujet, nous en attendons maintenant les effets immédiats. Dans la limite de ses prérogatives, la mairie du 9e arrondissement y prendra toute sa part et nous poursuivrons la collecte des mégots et leur recyclage, nous sommes le seul arrondissement à le faire, mais aussi la collecte des biodéchets dans les écoles, les collèges et les lycées.
Un service public de qualité, c’est aussi donner toujours plus la parole aux habitants : ainsi dès le prochain conseil d’arrondissement le 18 janvier, les habitants pourront interpeller directement le conseil municipal lors d’un temps d’échange dédié. Là aussi, c’est une innovation. Nous créerons aussi un comité des usagers pour associer le plus grand nombre à la vie de nos équipements.
Nous qui sommes au contact direct de la population, nous qui touchons à leur quotidien, nous devons être les premiers à montrer l’exemple et à accomplir notre mission avec professionnalisme et réalisme.
Ce sens de l’engagement dévoué, bienveillant, républicain est le vôtre. Vous pouvez en être fiers et je sais, pour bien vous connaître désormais, que vous saurez toujours donné le meilleur de vous-même en 2021 parce que vous avez le sens du service public chevillé au corps.
En 2021, je nous souhaite tout simplement, de continuer à agir ensemble, avec loyauté, comme nous le faisons depuis 2014, et vous renouvelle tous mes vœux de très belle année à vous et à vos proches."