Ouvrir la recherche
Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 17/05/2021, il est possible que son contenu soit obsolète.
Service

Conférence 9e Histoire – mercredi 14 février à 18h30

Mise à jour le 17/05/2021

Conférence de Piotr Witt : "Les débuts de Chopin dans les salons parisiens"

Mercredi 14 février

18 h 30Salle du Conseil de la mairie du 9e

Piotr Witt, critique d’art, historien, correspondant pour plusieurs média polonais à Paris, a consacré un ouvrage au compositeur. Il nous livrera le résultat de ses recherches sur ce passage méconnu de la vie de l'artiste.
La vie de Chopin en France se partage en deux périodes. Nous connaissons bien la seconde, celle durant laquelle il acquit fortune et célébrité. Chacune de ses apparitions publiques était alors annoncée par voie de presse et d'affichage. Le tout-Paris d'alors était renseigné sur ses moindres faits et gestes. En revanche, on connaît beaucoup moins les premiers mois de son succès dans la capitale. A quoi consacrait-il ses journées ? Où et comment vivait-il ? Faute de documents sérieux sur la question, de nombreuses légendes ont perduré. Par définition, l'Histoire se penche peu sur le sort des anonymes. Or, cette période est fondatrice dans la vie et l'oeuvre du compositeur d'origine polonaise.
Afin de réparer cette injustice, un compatriote, Piotr Witt, va s'intéresser à la genèse de l'artiste. Dans "Chopin : les limbes de la renommée" (écrit en langue polonaise, non-traduit en français à ce jour), l'auteur s'interroge sur les raisons qui expliquent comment en l'espace de quelques mois, le candidat malheureux à des auditions soit devenu le professeur de piano le plus convoité de la place de Paris. Le 25 février 1832, Frédéric Chopin donne son premier concert en France dans les salons Pleyel de la rue Cadet. Le 30 décembre de la même année, il joue à l’Hôtel de Monaco, boulevard Saint-Germain, siège à l’époque de l‘ambassade d’Autriche, aujourd’hui résidence de l’ambassadeur de Pologne. Un concert qui sera sans doute le déclencheur de cette gloire nouvelle. Entre ces deux dates, Chopin se fait un nom au sein de la haute société en donnant des concerts privés pour devenir, quelques années plus tard, l'un des plus grands compositeurs français. "La simplicité, disait-il, c'est la réussite absolue".

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations