Ouvrir la recherche
Actualité

Jean-Michel Boris nous a quittés

Mise à jour le 09/11/2020
C’est avec tristesse que nous avons ont appris la disparition de Jean-Michel Boris vendredi 6 novembre. Il était entré à l'Olympia en 1954 comme machiniste, pour poursuivre en tant que directeur artistique et devenir directeur général de l’établissement en 1979. Jean-Michel Boris incarna la mythique salle de spectacle pendant près d’un demi-siècle et y laissa un souvenir impérissable. On lui doit une modernisation de la programmation, le développement des attractions puis des premières parties.
Son engagement sans faille et sa vision avant-gardiste de l’évolution de monde culturel ont fait de lui un acteur essentiel de la scène parisienne. Lui, qui n’a jamais réellement raccroché sa veste, avait à cœur de promouvoir les jeunes artistes. Il les accueillait, les conseillait, et leur offrait l’immense chance de se produire dans cette magnifique salle de l’Olympia qui a vu tant de grands noms de la chanson française et internationale s’illuminer, accrochés à son entrée.
Jean-Michel Boris était un homme de cœur. A la lumière de sa grande carrière professionnelle, et de sa personnalité ô combien tournée vers les autres, il fut décoré de la Légion d’honneur et de la médaille du mérite.
Jean-Michel Boris avait choisi pour port d’attache le 9e arrondissement, rue Jean-Baptiste Pigalle, non loin de sa deuxième maison que fut l’Olympia.

Aujourd’hui, c’est non seulement une personnalité incontournable de la Culture qui nous quitte, mais aussi un voisin très apprécié.

Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris, et l’ensemble de l’équipe municipale adressent à son épouse, à ses enfants et petits-enfants leurs sincères condoléances.