Ouvrir la recherche
Actualité

Retour sur le Conseil d’arrondissement du lundi 29 mars 2021 à 16h

Mise à jour le 08/04/2021
Sous la présidence de Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris, le Conseil d’arrondissement du 9e s’est réuni en salle du Conseil, lundi 29 mars 2021.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Madame le Maire a débuté la séance en rappelant la tension dans laquelle se trouvent les écoles actuellement, en raison d’une propagation active du virus en particulier chez les adultes. Une grève des animateurs de la ville de Paris ayant lieu tous les mardis depuis un mois se greffe à cette pression, ce mouvement s’élevant contre les conditions de travail de ces agents et l’absence de dialogue social avec la Ville.
L’ensemble des classes des écoles maternelles et élémentaires publiques ont été équipées de purificateurs d’air intérieur de la marque « Natéosanté », permettant d’assainir l’air respiré par les 3200 enfants scolarisés dans les écoles du 9ème et de limiter la propagation du virus. L’efficacité de ces purificateurs a pu être constatée grâce à une diminution de 30% des particules fines dans les classes où ceux-ci étaient allumés. La prochaine étape de cette démarche a déjà été engagée et vise à installer des purificateurs dans les réfectoires en sous-sol ainsi que dans les crèches. Une campagne de dépistage des écoles par des tests salivaires est également en cours depuis la mi-mars en lien avec le rectorat de Paris et l’ARS, ce qui permet de suivre l’évolution de l’épidémie dans l’arrondissement en testant une nouvelle école chaque semaine.
Concernant les vaccinations, centre de vaccination de la mairie du 9e, en partenariat avec le Centre Médical Europe, a atteint la 10 000ème injection de vaccin ce week-end. Le centre a connu une forte évolution dans l’administration hebdomadaires du vaccin, en passant de 330 doses par semaine en janvier à 2000 aujourd’hui. Ces vaccinations Pfizer et Moderna sont ouvertes depuis ce week-end toutes les personnes de plus de 70 ans.
Même si l’activité évènementielle reste tributaire de la situation sanitaire, une collecte d’appareils électriques est organisée place Lino Ventura en lien avec Emmaüs le 10 avril de 10h à 14h. L’atelier papas du neuf aura lieu par visioconférence le jeudi 15 avril à 19h. La cérémonie à la Mémoire des Déportés aura lieu dans la Cour de la Mairie le 25 avril à 11h30, la commémoration de la Victoire du 8 mai 1945 aura lieu à 11h30, et l’atelier de réparation collaboratif Repair Café 9 se tiendra le 15 mai au Foyer Rossini de 9h30 à 12h30.
Mme. le Maire a tenu à rendre hommage à Vincent Molinari, membre du Conseil de quartier disparu la semaine dernière. Madame le Maire adresse tout son soutien et ses pensées à ses proches ainsi qu’aux membres du Conseil de quartier.
Enfin, la présence de Mme. Bravo à l’occasion du vote d’un vœu pour la nomination d’un lieu du 9e arrondissement en l’honneur de M. Jacques Bravo a été saluée par Mme. le Maire et l’ensemble des élus présents.

POINT SÉCURITÉ

Madame Adeline Guillemain, adjointe à la Maire en charge de la sécurité au quotidien, a d’abord fait état de la mobilisation policière conséquente exigée par la dégradation de la situation sanitaire et par le relâchement croissant des gestes barrières qui demandent un contrôle accru de leur respect ainsi que de celui des consignes de couvre-feu et de déplacements par les forces de l’ordre. Pour faire face à cette situation, la Préfecture de Police a été contrainte de prendre des mesures interdisant la consommation d’alcool dans l’espace public dans des lieux où les regroupements de personnes ne respectant pas les gestes barrières ont pu être observés, dont la place Lino Ventura, l’avenue Trudaine et la rue des Martyrs.
Les problématiques liées aux importantes nuisances subies par les habitants du 9e du fait de la présence de personnes sans-abri dans les voies et squares de l’arrondissement ont été abordées. Afin d’y mettre un terme, Madame le Maire a écrit au Préfet de Police ainsi qu’au Commissaire central du 9e arrondissement. Le 12 mars, une visite place Adolphe-Max lui a permis d’échanger sur le sujet avec les riverains et de constater les nuisances. Ces différentes interventions et visites ont permis l’action de la Police Nationale par le démontage du campement de la place Pigalle ainsi que du nettoyage des lieux. Un nouveau point a ensuite été réalisé sur place le jeudi 18 mars par Mme. Adeline Guillemain et M. Jean-Pierre Plagnard, élu référent du quartier Blanche-Trinité, accompagnés d’agents des forces de l’ordre.
Dans une approche sociale visant à proposer des solutions d’hébergement pour ces personnes sans abri, Madame le Maire a également écrit à Mme. Brossel, adjointe à la Maire de Paris en charge de la propreté, en lui demandant la mise en place d’une seconde opération « Personnes à la Rue » dans l’arrondissement. Madame le Maire a également ouvert 400 places d’hébergement d’urgence depuis octobre dernier en lien avec la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL). Deux projets de conversion d’hôtels en lieu d’hébergement d’urgence pour personnes sans abri sont également en train d’être mis en place avec la DRIHL.
Enfin, concernant les nuisances générées par l’activité de certaines locations de meublés touristiques de courte durée, présentes dans le 9e, une action en lien avec Airbnb a été menée pour la suspension de toutes les offres situées au 3, rue Lentonnet pendant deux mois à compter du 23 mars suite à des constats de nuisances. Par ailleurs, il a été demandé à la plateforme que les logements concernés n’accueillent désormais plus que des séjours longs afin d’éviter toute nuisance ultérieure.

POINT PROPRETÉ

M. Jean Baptiste Gardes, adjoint au Maire en charge de la propreté, a d’abord tenu à souligner des difficultés rencontrées par les agents de propreté du 9e arrondissement, dont beaucoup sont des populations fragiles au regard du coronavirus. Les effectifs sont donc plus faibles en raison de l’épidémie, ce qui provoque des répercussions sur le nettoyage de l’espace public qui engendrent un travail quotidien de tentative de mutualisation des ateliers. M. Gardes a ensuite rappelé les conditions de travail difficiles liées à la situation des ateliers sous terre, et la nécessité de pourvoir ces espaces de systèmes de ventilation et de climatisation au plus vite.
Une opération RESET de nettoyage des graffitis a été mise en place sur le quartier Chaussée d’Antin – Opéra, conformément à l’engagement pris auprès des responsables de grands magasins. Celle-ci a permis 253 interventions de nettoyage sur des graffitis sur l’espace public. Une seconde opération de ce type est en cours d’organisation dans des secteurs du nord de l’arrondissement.
M. Gardes a également évoqué les problématiques soulevées par les déjeuners à l’air libre aux abords des squares, parvis et places du 9e, qui donnent lieu à de nombreux signalements de déchets sur la voie publique. Pour préserver la propreté de la voie publique, des bacs seront mis en place ce week-end pour assurer que les déchets soient jetés, et des passages plus fréquents de la DPE seront organisés pour en réaliser la récolte.
Enfin, une quinzaine de terrasses en bois à l’abandon ont été évacuées depuis le dernier conseil d’arrondissement. Celles-ci avaient été abîmées voire écrasées par des véhicules et n’étaient plus exploitables pour les restaurateurs.

DELIBERATIONS

Le Conseil du 9e arrondissement a délibéré de plusieurs sujets durant cette séance, et a notamment adopté :
· Des dotations complémentaires de fonctionnement, des subventions d’équipement et des subventions pour travaux dans les collèges publics, centres scolaires en hôpital et lycée municipaux.
· Des subventions (171 318 euros) et avenants avec l’association pour le développemenet de la pré-scolarisation pour la halte-garderie Atelier Berlioz.
· Des subventions pour l’association Calliope (10 808 euros) proposera tous les samedis matin des animations à la crèche Victor Massé. Cette subvention s’inscrit dans le développement d’activités partagées et ludiques entre parents et enfants les samedis matin dans des établissements d’accueil de la Petite Enfance. Ce mouvement des samedis matin en famille a été inauguré dès 2018, et doit s’étendre à quatre nouvelles écoles d’ici au mois de mai.

VŒUX

Les vœux suivants à la Mairie de Paris, présentés par Delphine Bürkli et la majorité municipale, ont été adoptés lors de ce Conseil d’arrondissement.
· Installation de dispositifs d’accès à Internet en Wifi dans les conservatoires de musique, de théâtre et de danse parisiens.
Delphine Bürkli et l’exécutif municipal du 9e arrondissement ont adopté un vœu à la Maire de Paris demandant que l’accès à Internet sans fil soit mis en place dans les meilleurs délais dans ces lieux culturels et de formation, notamment pour répondre aux nécessités actuelles d’enseignement à distance et pour permettre une souplesse d’accès à l’ensemble des publics.
· Proposition de nommer le centre municipal dédié au sport, à la jeunesse et à la culture « Centre Jacques Bravo » en l’honneur de M. Bravo
Delphine Bürkli et l’exécutif municipal du 9e arrondissement ont adopté un vœu proposant de rendre hommage à M. Jacques Bravo, ancien Maire du 9e de 2001 à 2014 et décédé le 18 décembre 2019, en nommant le centre municipal de la rue de la Tour des Dames « Centre Jacques Bravo ». Engagé pour l’inclusion sociale, la jeunesse et les sports durant ses deux mandats, M. Bravo laisse l’empreinte d’un homme ouvert, rigoureux et d’une grande bienveillance.
Arnaud Ngatcha, conseiller de Paris d’opposition, a présenté un vœu afin qu’un lieu du 9e arrondissement porte le nom de Jacques Bravo.
· Création d’une ludothèque rue Turgot
Delphine Bürkli et l’exécutif municipal du 9e ont émis le vœu que la Maire de Paris apporte une suite favorable à ce projet de création d’une ludothèque dans le 9e arrondissement et accorde une aide financière en ce sens. Les ludothèques rencontrent un effet un certain engouement auprès des familles, dont l’intérêt pour les jeux de société s’est prononcé depuis le premier confinement.
· Lutte contre les nuisances sonores
Delphine Bürkli et l’exécutif municipal du 9e arrondissement demandent une facilitation et une intensification de l’action municipale de lutte contre les nuisances sonores à Paris, qui constituent un enjeu important de santé publique. Cette action devra permettre aux arrondissements de mener des expérimentations en vue de limiter le volume sonore dans certains lieux sensibles (résidentiel, écoles, maisons de retraite, hôpitaux). La lutte contre les nuisances sonores devrait également être prise en compte dans la révision du plan local d’urbanisme (PLU).
· Anticipation des conditions d’exploitation des terrasses éphémères en vue de la réouverture des cafés et restaurants à Paris
Delphine Bürkli et l’exécutif municipal du 9e arrondissement ont adopté le vœu que la Maire de Paris réunisse au plus vite l’ensemble des fédérations des Cafés, Hôtels, Restaurants (CHR) pour organiser les conditions d’une reprise fondée sur une exploitation juste et équitable de l’espace public pour tous ces professionnels. En conséquence, une modification du règlement des étalages et terrasses parisiens est demandée pour y intégrer un chapitre dédié aux terrasses éphémères ou saisonnières. Ce vœu a donc pour but d’anticiper la réouverture afin d’éviter les débordements et injustices créées l’été dernier.
Prochaine séance : le lundi 17 mai